Camping Le Paradise

Saint Tropez. Paysage digne des plus belles cartes postales. Venez passer un été de folie au camping Le Paradise
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 A l'aiiiiide! [R. Mattie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Drew Richardson
Goldilocks.
Drew Richardson

Féminin Nombre de messages : 103
Age : 28
Holiday's Love : Ben Mateo voyons! GRACE BAS LES PATTES!
Emplacement : Bungalow of course! Tu m'as bien regardé? J'ai une tête à camper dans une tente?
Humeur : Perfect.
Date d'inscription : 21/04/2008

Summer Attitude
RelationShip:
Are you relax ?:
A l'aiiiiide! [R. Mattie] Left_bar_bleue99/100A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty_bar_bleue  (99/100)

A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty
MessageSujet: A l'aiiiiide! [R. Mattie]   A l'aiiiiide! [R. Mattie] EmptyLun 28 Avr - 20:52

[Désolé c'est vraiment pas top je tenterais de faire mieux dans mon prochain post Embarassed ]





A l'aiiiiide! [R. Mattie] 80p0613 A l'aiiiiide! [R. Mattie] 7wa7d6h
(C) Paradise_Birdie*
L'arrivée de Drew (sans Mattie-le-lâcheur (a)) au bungalow...



- Hé merde! C'EST VRAIMENT UN BUNGALOW DE MERDE HEIIIIIIN AUTANT PASSER LES VACANCES DANS UNE MAISONS DE RETRAITE AVEC TOUS LES ROUILLES J'SUIS SUR QUE C'EST ENCORE PLUS POTABLE!

Voilà ce qu'une petite tâche sur un meuble fait à Drew: ça la met en rogne! Oui, rien que pour une petite tâche mais de toute façon mademoiselle est trop capricieuse et aucun lieu n'est trop parfait pour elle! Sauf chez elle bien sûr. Enfin bref, c'est à peine arrivée dans le bungalow avec toutes ses valises qu'elle se trouve face à un problème immeeeeense: une tâche sur un meuble (a)! Après avoir piqué cette petite colère et quelques grimaces de dégoût, elle décide de visiter le reste de la petite -grande- habitation où elle va vivre durant deux mois avec son copain Mateo. Hé oui, elle s'est ramenée avec son copain! Mais étant donné que leur relation n'est pas exclusive, elle pourra toujours aller voir ailleurs (a), même si c'est dur car au fond, elle est amoureuse de son petit Mattie et toujours verte de jalousie de toutes les autres filles qui l'entoure, Mateo est très volage et va toujours voir chez les autres tout en gardant bien au chaud sa petite Drew mais Goldilocks ne le supporte pas, elle se venge très souvent mais ce n'est pas non plus une solution. Enfin bref tout cela pour dire que le petit couple vient à peine d'arriver au camping que Mateo est déjà parti, laissant Drew s'installer seule dans leur bungalow. La petite blonde est une femme très exigeante et avant de déposer ses affaires, elle s'assure que le lieu est bon. Et voilà qu'elle trouve une petite tâche, qui la met déjà sur les nerfs mais le pire c'est certainement quand elle vient de trouver ce petit cheveux brun dans le lavabo, quelle horreur! Décidément, elle n'a pas de chance! Et puis son Mattie d'amour qui n'est toujours pas là.

- Re-visiter les lieux! Mes fesses -de déesse (a)- ouaiiis! Nan mais franchement il ne sait même plus quoi trouver comme prétexte pour simplement dire qu'il va draguer. Terrible ce mec! Il a de la chance d'être canon (a) sinon... HAAAAAAAAAAAAAA!

Et voilà, la belle n'a pas le temps de terminer sa phrase qu'elle voit une petite araignée traverser tranquillement la salle de bain. Oh mon dieu ça, elle s'en souviendra! Bon ok c'est pas aussi pire que la tâche (a) car l'araignée part tandis que la tâche, faut frotter! Mais c'est quand même la goutte qui fait déborder le vase: Une répugnante petite bestiole noire, pleines de pattes et de poils, une petite bestiole qui ne devrais même pas exister -tout comme les filles avec qui Mateo couche- mais bon il faut l'admettre, elle fiche bien la trouille! Vous voulez une preuve? Drew a déjà rejoint la pièce principale du bungalow, montée sur le lit et elle hurle a en réveiller les morts. Hé oui, beaucoup de personnes se demandent pourquoi Mattie reste encore avec elle xD certainement parce qu'elle est belle et ça c'est vrai, on ne peut pas dire le contraire! Un visage rayonnant, des cheveux trop parfaits, un sourire trop colgate et un regard à en faire tomber des centaines de garçons enfin bref vous voyez le genre! Drew est la fille typiquement hystérique, capricieuse, gamine, chiante, exigeante mais quand même gentille et malgré tout: trop parfaite. On l'envie carrément au point de la détester! Hé oui on a déjà essayé de la tuer une fois, c'était une groupie de son Mattie d'amour, cette follasse rousse a osé lancer une tomate dans la tête de Drew! C'était une TENTATIVE DE MEURTRE! Une tomate quoi.... ça peut être super dangereux ouais! Rahlala, Drew n'y peut rien si elle est trop... PARFAITE (a). Mais le pire c'est sûrement quand elle va voir ailleurs, les filles se demandent toujours pourquoi elle va voir ailleurs alors qu'elle a à ses côtés le joueur de football le plus sexy et admiré de toute la galaxie (ben ouais si sa se trouve il y a des martiens qui sont fans hein xD). Mais bon revenons à nos moutons... nous parlions donc d'une super méga méchante araignée qui a osé entrer dans le bungalow de Miss Richardson sans en être invitée! D'ailleurs la petite blonde n'hésita pas à lui rappeler:

- Vilaine bêbête! Alleeeer OUST, dégage de là t'es pas invitée hein! Petite perverse avoue que tu venais voir si c'était pas MON Mattie dans la salle de bain heiiin? Nan mais faut arrêter de rêver il est à MOI pis il irait sûrement pas vers une minuscule bestiole toute moche comme toi! Ouaiiiis aller on t'as pas invitée hein alors ai la gentillesse d'ôter tes pattes poilus d'ici. NAN MAIS SA T'ARRIVE DE T'EPILER ? Ouais tu connais pas les bandes de cire? Sa te serais bien utile car là t'es vraiment un cas et pis de toute façon Mateo il a horreur des poils, atteeeend il s'épile pas la quéquette pour rien hein (a).

Goldilocks déraille? Bon un peu, on va dire que c'est à cause du long voyage qui l'a complètement fatiguée -même si on ne dirait pas- et aussi à cause du soleil brûlant qui lui a déjà tapé sur la tête! Oui on va dire ça c'est beaucoup mieux que le terme de "délurée". Vous avez déjà vu une fille qui tape la causette à une araignée? Non? Bah voilà maintenant vous voyez. D'ailleurs, en pleins moment où Drew prononça ses derniers mots envers l'innocente araignée, à savoir "Il s'épile pas la quéquette pour rien hein", Mattie fit apparition dans le bungalow -nan nan il s'est pas téléporté il est juste passé par la porte-. Boucles d'Or releva la tête vers son cher et tendre -sans poils xD- et esquissa un petit sourire à la fois forcé et gêné. Puis elle oublia vite la honte lorsqu'elle remarqua que l'araignée se trouve toujours au milieu de la pièce, elle la pointa du doigt et se remit à hurler:

- ECRASE-LA ECRASE-LA VIIIIIIIIIIIIIIIITE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mateo Aveiro

Mateo Aveiro

Nombre de messages : 218
Age : 28
Holiday's Love : Drew. And SEX LOVE WITH OTHERS!
Emplacement : B4
Humeur : Cool
Date d'inscription : 21/04/2008

Summer Attitude
RelationShip:
Are you relax ?:
A l'aiiiiide! [R. Mattie] Left_bar_bleue10/10A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty_bar_bleue  (10/10)

A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty
MessageSujet: Re: A l'aiiiiide! [R. Mattie]   A l'aiiiiide! [R. Mattie] EmptyMar 29 Avr - 18:12

A l'aiiiiide! [R. Mattie] Wp1fw5 A l'aiiiiide! [R. Mattie] Wp2lb9

"come let the truth be shared
no one ever dared
to break these endless lies
secretly she cries"




A peine arrivé, Mateo ne s’était pas posé, eh bien non, il avait décidé déjà, d’aller se balader, d’aller voir le monde qu’il avait laissé l’été dernier, c’était comme ça chaque été, il commençait à avoir une sacré habitude, mais petite nouveauté, pour la première fois en trois ans, il avait daigné mener sa copine avec lui, et c’était déjà plus épuisant que faire du sport. Elle n’était pas méchante, non juste une boule d’énergie totalement jalouse, d’ailleurs, la mère de Mateo, ne comprenait toujours pas comment son fils, lui qui est particulièrement en volage, avait pu se mettre en ménage avec une fille pareille, sans toute fois lui faire des promesses, il est vrai, mais il la supportait matin, midi, et en plus le soir (a) ! Mateo avait une seule réponse, il était bien comme cela, il se plaisait à entretenir une relation plus sérieuse, et d’autres à côté, ça faisait partie de son train de vie, et il vivait bien ainsi.

Il avait prétexté à Drew qu’il voulait aller faire un tour, il n’avait pas complètement menti, mais ce qu’il voulait c’était le faire seul, car il n’avait pas envie, alors qu’il venait d’arriver à se lancer dans des explications outrageuses s’il rencontrait une de ses relations d’un soir, alors en compagnie de Drew, et qu’il dise qu’il est avec elle depuis maintenant 3 ans. Il marchait ainsi tranquillement, regardant le fabuleux paysage, tandis que le soleil tapait fort sur la peau bronzée de Matie, qui ne semblait pas s’en incommoder bien au contraire. Il imaginait déjà les crises de la jolie blonde dans le Bungalow, alors que la prestation était tellement chère, que le service était à la hauteur, mais il allait encore devoir débourser de l’argent en plus pour la satisfaire, il s’y attendait. Il avait changé de Bungalow depuis le début. Au départ, quand il venait avec ses parents, ils avaient un modeste Bungalow, mais depuis qu’il était un footballeur célèbre, il avait opté pour les meilleurs bungalow qu’il soit avec jacuzzi, terrain de golf et tout le reste. Elle n’était jamais contente, ça faisait partie de ses défauts, et pourtant, il avait accepté ça, se disant qu’il valait mieux quelqu’un d’exigeant que le contraire, et il avait bien raison en fin de compte. Il resta un moment à parler avec certains, puis en aida d’autres, des gamins vinrent lui demander de signer des autographes, et prendre des photos, ce qu’il fit avec plaisir, et ensuite, il discuta un moment avec Grace sur la plage, il avait toute la journée devant lui.

Mateo rentra donc avant la tombée de la nuit, il faisait d’ailleurs encore bien jour, disant au revoir à Grace, et se secouant tous ses vêtements pleins de sable, il prit la direction de son bungalow, croisant des personnes qu’il connaissait bien, et qui l’invitaient à diner, il dut refuser, disant qu’il devait se poser, il commençait à fatiguer. Ce n’était pas faux, mais bien entendu, il y avait autre chose : il s’attendait évidemment à la crise de sa petite amie, et s’attendait même à voir voler des assiettes. Empruntant le chemin le plus long, les mains dans les poches, il jonglait avec un caillou dans ses pieds, s’amusant à le prendre pour un ballon. Au final, lorsqu’il arriva devant le bungalow, il soupira, inspirant un bon coup, prêt à y aller. Il se passa une main dans les cheveux, et ouvrit alors la porte doucement. Il passa la tête, et c’est alors que tout le bruit, qu’il avait entendu en étant dehors, s’avérait être ici, c’était bien Drew qui faisait tout ce carnage chez lui. Il n’y avait pas tant le bordel dans le bungalow, tant il était spacieux, mais la jeune fille aux cheveux dorés comme les blés, avait froissé les draps du lit, qui étaient préalablement bien faits, en sautant dessus, elle s’était armée de drôles de paroles pour faire déguerpir la malheureuse araignée toute apeurée. Mais on peut dire que le comble de cette entrée furtive pour le garçon fut les paroles de la blondinette, dont il constata l’étrange ressemblance avec lui-même, et il tira donc une drôle de tête, avant de se reprendre en souriant de la bêtise de sa copine.


« Quelle nouvelle amie étrange, Drew ! Tu me la présentes ? Elle s’appelle comment ? Plus poilue que MATEO ? Joli nom dis moi… »

Elle hurla ensuite, lui ordonnant de l’écraser. Mais ce n’était pas le genre de Mateo. Il venait d’un milieu qui au départ lui faisait défaut, tout comme l’araignée, il n’avait pas choisi l’endroit où il était tombé, et pourtant, il avait fini, lui et toute sa famille, par s’en sortir à merveille, et il pensa que la petite araignée, méritait ce joli sort, elle aussi, alors, il regarda un instant Drew, dans les yeux, il se mordilla la lèvre, et pour une fois, il n’allait pas exécuter l’un de ses petits caprices. Il se baissa lentement, et attrapa doucement la petite araignée qu’il fit vagabonder sur sa main, en se relevant, puis il ouvrit la porte du Bungalow, et la fit sortir dehors, la laissant dans l’herbe. Il se justifia auprès de Drew quand il revint :

« Elle ne méritait pas que je l’écrase ta chère amie poilue ! »

Puis il regarda alors le bungalow, il s’empressa d’ouvrir la chambre où il dormait habituellement, car oui, il y en avait plusieurs, et découvrit ses bagages, c’est bien, ils avaient fait du bon boulot. Il leva ses tongs, et les rangea soigneusement dans le placard, avant de revenir vers Drew, de s’asseoir derrière elle, sur le lit qui lui servait habituellement de canapé, pour regarder la télé le soir, sur grand écran, ou bien jouer à la Playstation 3 à PES 2008, le dernier jeu de football sorti. Ensuite, il attrapa les épaules de la jeune femme, pour l’attirer contre lui, et la cajola, la berçant, et l’embrassant sur la tempe.


« Ca va comme tu veux ? Hormis l'araignée bien sur! Ne me dis quand même pas que c’est horrible ici ! Façon s’il y a un problème, on peut appeler le service, pour qu’il règle le problème rapidement ! »

Puis le téléphone sonna. Il se détacha alors doucement de sa copine, et alla décrocher son téléphone portable dernier cri, où le numéro de sa mère s’inscrivait. Il se mit alors à parler en portugais, ça ne dura que quelques minutes, puis il raccrocha, et revint s’installer près de Drew :

« C’était ma mère, elle demandait si on était bien arrivés, et si ça te plaisait ! T’as vu il y a même le jacuzzi, et t’as toute la place que tu veux dans la salle de bain, pour tes produits de beauté ! »


Ca se sentait qu’il voulait quand même lui faire plaisir, il ne la trainait pas, il avait envie qu’elle vienne ici, malgré toutes les contraintes que cela pouvait comportait, il était bien content, qu’elle ait accepté de venir, et il espérait que ce séjour allait bien se continuer.

"I'll hide form the world
like a broken film
i'll run forever
i can't face the shame"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Richardson
Goldilocks.
Drew Richardson

Féminin Nombre de messages : 103
Age : 28
Holiday's Love : Ben Mateo voyons! GRACE BAS LES PATTES!
Emplacement : Bungalow of course! Tu m'as bien regardé? J'ai une tête à camper dans une tente?
Humeur : Perfect.
Date d'inscription : 21/04/2008

Summer Attitude
RelationShip:
Are you relax ?:
A l'aiiiiide! [R. Mattie] Left_bar_bleue99/100A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty_bar_bleue  (99/100)

A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty
MessageSujet: Re: A l'aiiiiide! [R. Mattie]   A l'aiiiiide! [R. Mattie] EmptyJeu 1 Mai - 23:01

Et voilà, à peine rentré que son cher petit ami se moque d'elle. Comme si elle ferait ami-ami avec une araignée! C'est trop moche une araignée! Nan mais franchement hein... Encore les coccinelles sa passe mais alors une araignée, c'est carrément une insulte! Enfin bref, en même temps, Drew l'a bien mérité puisqu'elle a déballé devant la petite chose à six pattes comme quoi son cher et tendre s'épile même sa partie intime! Il faut la tuer cette araignée sinon elle va le répéter à tout le monde (a). La petite blonde se mit à s'écrier comme quoi il faut l'écraser mais Mateo ne l'écouta pas, il prit la petite bête dans ses mains et la relâcha dehors. Drew resta bouche bée: Il ne lui a pas obéit! Bon ok, son Mattie n'est pas un toutou mais quand même hein d'habitude il l'écoute toujours et fait ce qu'elle dit -c'est sa qui le rend si parfait (a)- mais là, non, rien, niente, nada! Sa exténue la petite blonde qui se sent soudainement... inutile! Hé oui, il en faut peu hein, mais bon, comme on dit, c'est Drew. Un peu trop délurée sur les bords mais c'est certainement pour cela qu'on l'aime, son côté hystérique est tout de même mignon. Elle se remit de la désobéissance de Mateo pour répondre:

- Haaaaaaan t'es ouf! Je lui ai dit que tu t'épilais la quéquette t'imagines si elle le répète à un paparazzi! Et puis maintenant qu'elle sait que j'ai tenté de t'influencer pour l'assassiner ben elle va vouloir se venger hein, imagine elle me mord avec du venin ultra poison!

Elle esquissa une drôle de grimace après avoir dit cela. Elle ose même pas imaginer ce que sa ferait! Une trace de morsure sur sa peau veloutée, elle gonflerait et en plus de sa, elle serait morte! Qu'elle horreur! Elle manquerait trop à certaines personnes. Ha non hein elle peut pas mourir sa serait trop égoïste, pauvre Mattie (a). Mais bon, elle se rendit vite compte que ce qu'elle dit est vraiment du n'importe quoi, elle lâcha un soupir avant d'ajouter:

- C'est ridicule, hein?

Et hop une petite moue toute mignonne qu'elle exécute. Oui que c'est ridicule, mais bon sa fait peut-être rire hein, mais trop ridicule, croire qu'une araignée pourrait répéter à un paparazzi que Mateo s'épile la quéquette! Bien sûr que non! Elle irait carrément voir un journaliste c'est évident! ha nan mais franchement hein...
Mateo prit place derrière elle après avoir bien rangé ses tongs. Puis il prit doucement sa petite Drew dans ses bras afin de la cajoler, de la bercer et de l'embrasser. Elle aime tant lorsqu'il fait ça. C'est dans ses moments là qu'elle sait pourquoi elle est tombée amoureuse de cet homme: il est si unique et affectueux. Et puis il se montre tellement attentionné et soucieux, c'est dans ses moments là que Drew se dit qu'elle a bien trop de chance...


- Non non ne t'inquiète pas, j'ai un petit peu trop exagéré. C'est parfait.

Goldilocks ferma les yeux et posa doucement sa tête dans le cou de Mateo, le laissant la bercer. Puis le téléphone les interrompit. HA FOUTU TELEPHONE HEIN! Nan mais franchement! Le beau brun se détacha de sa chère et tendre afin de répondre. Drew tourna la tête de l'autre côté et se mit à exécuter toutes sortes de grimace montrant qu'elle est dégoûtée et qu'elle aurait bien balancé le téléphone par la fenêtre! Mateo se mit à parler en portugais -ce que Drew aime pas beaucoup puisqu'elle n'y comprend rien-, signe que c'est sa mère qui appelle. Ainsi, Goldilocks rajouta à la liste de choses à faire dans sa tête: Tuer sa belle-mère et vivre heureuse avec SON Mattie (a). Ha et bien sûr: Retrouver l'araignée et lui faire sa fête mais bon il faudrait engager un détective pour sa hein! Elle se tira de ses pensées lorsque son amour raccrocha le téléphone pour venir s'installer près d'elle. Il précisa que c'était sa mère ce qui est inutile puisque Drew l'avait très bien comprit. La prochaine fois, elle débranchera le téléphone (a). Drew n'a pas encore vu le jacuzzi mais il le faut absolument! Elle ira le visiter avec son Mattie, ils pourront y faire pleins de cochonneries et... Bon ok on verra sa plus tard hein! Et en plus elle a tout pleins de place pour ses produits! Ha finalement, c'est pas si mal ici. Mateo a tout bien prévue, pour lui faire plaisir, quel garçon charmant, c'est vraiment gentil mais il aurait pu prévoir un dressing pour tous les fringues de Drew hein franchement (a).

- C'est génial oui! Ces vacances vont être superbes c'est vraiment bien. Bon même s'il n'y a pas de dressing mais une armoire c'est pas si mal hein...

Elle afficha une petite moue entre tristesse et bouderie pour montrer qu'il y a quand même une petite chose qu'il manque dans ce bungalow mais Mateo devait bien s'attendre à cela, sa chérie est bien trop capricieuse! Sa aurait été étonnant qu'elle ne fasse aucune remarque. Une vrai petite emmerdeuse professionnelle. Elle plongea son regard bleu océan dans celui de Mateo puis se mit à sourire, elle ne peut pas s'en empêcher, il est bien trop mignon pour le bouder. Elle glissa sa main le long de sa joue bien rasée et l'embrassa tout en dégustant chaque seconde. Ouais, ces vacances vont être vraiment bien!

- Et le lit est très grand.

Clin d'oeil.

[Poste pourrit =( . Désolé s'il y a des fautes de conjugaison ou d'orthographe, flemme de me relire Embarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mateo Aveiro

Mateo Aveiro

Nombre de messages : 218
Age : 28
Holiday's Love : Drew. And SEX LOVE WITH OTHERS!
Emplacement : B4
Humeur : Cool
Date d'inscription : 21/04/2008

Summer Attitude
RelationShip:
Are you relax ?:
A l'aiiiiide! [R. Mattie] Left_bar_bleue10/10A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty_bar_bleue  (10/10)

A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty
MessageSujet: Re: A l'aiiiiide! [R. Mattie]   A l'aiiiiide! [R. Mattie] EmptyDim 4 Mai - 21:40

« Mon dieu que c’est effrayant, Spiderman va venir te tuer, et moi comme je ne…SUIS PAS UN HEROS (en chantant) bah je ne peux même pas te sauver, c’est triste n’est-ce pas ? Comment tu vas faire ensuite ? Tout ça parce que tu as révélé à une pauvre araignée que je m’épilais ! J’aurais du te punir, mais tu te punis toute seule, c’est mignon ! »

Il fit un large sourire moqueur. Bien sur, il ne pouvait faire autre chose dans ce cas-là, Mateo n’était pas le genre de gars romantique, qui vous servirait sur un plateau un magnifique bouquet de roses, qui vous dirait que vous êtes la plus belle à ses yeux, non Mateo avait besoin d’un contact physique, le reste était rare, il n’était pas poète, plutôt débile si l’on en croyait tous ses amis, il n’avait jamais aimé cultiver la langue qu’on lui avait apprise, il se contentait juste de parler avec des mots qui ne contenaient aucune richesse, aucun sentiment, chaque mot qu’il déversait, était soit une moquerie, soit une vantardise. Pas une seule fois il s’était montré romantique. A la st Valentin, il lui avait offert un cadeau, et ça s’était arrêté là, il lui avait souhaité bonne fête, mais apparemment, pour lui c’était uniquement commercial. On se demandait bien si un jour il serait aimé par ses dames, pour sa poésie, sa douceur, car oui il avait de la douceur, mais seulement dans les gestes, il ne ressemblait pas à tous ces gars qui voulaient aimer, il ne savait même pas ce que c’était sauf l’amour familial. Bref, la jeune femme paraissait immature, mais ce n’était rien comparé au jeune homme qui n’était qu’un gamin sans cervelle à certaines heures, mais comme à son habitude, connaissant son tempérament vantard, il ne rata pas cette occasion, tirant la langue, il répondit :

« Oui mon ange c’est ridicule ! Mais on va te pardonner pour si peu, parce que t’es trop mignonne avec ta moue ! »

Il la prenait dans ses bras, c’était là, le mieux que Mateo pouvait faire, se comporter comme n’importe quel petit copain, qui n’est pas forcément amoureux, mais qui montre bien qu’il est le copain d’une demoiselle, et ici, il n’avait pas à le prouver, tant le silence pesait sur le bungalow, mais il exécutait ces gestes avec tant de sensualité, de douceur, tout était si vrai, si naturel, qu’on pouvait vraiment croire qu’il aimait Drew au plus profond de son cœur, et pourtant ! Il ne lui avait jamais dit, ils sortaient ensemble depuis maintenant 3 ans, et il n’avait jamais prononcé le mot je t’aime. Ce mot fatidique que tout le monde rêve d’entendre. Et on se doutait bien que la jeune femme pourrait lui lancer un jour un ultimatum, en lui demandant de le dire sincèrement. Pensez vous qu’il y arrivera ? Je ne sais pas, c’est problématique, tant Mateo est un dragueur invétéré. Il était possible d’ailleurs que leur histoire s’arrête sur une dispute pour cause l’amour. Elle pouvait également trouver une autre solution : elle pouvait lui supprimer les bons moments dans le lit, sauf que là, ça serait un suicide, car il irait tout de suite voir ailleurs, donc elle n’était pas forcément en position de force, notamment parce que le jeune homme avait plus d’un tour dans son sac, et c’était bien connu, il avait fait souffrir de nombreuses femmes.

Il s’amusa à la chatouiller, en riant, et il la mit en garde, juste histoire de plaisanter :

« Si tu continues à critiquer, ce ne sont pas tes affaires qui vont aller dans l’armoire, mais toi pour le restant de tes vacances ! »

Après ce baiser brûlant d’intentions, que le jeune portugais se plaisait à prolonger pour son plaisir personnel, et leur plaisir mutuel, il laissa sa tête collée à celle de Drew, son front reposant sur celui de la jeune femme, la regardant dans les yeux, tout à fait éblouissants d’ailleurs, et l’embrassa de nouveau, l’allongeant lentement sur le lit, en se laissant glisser sur elle, passant également une main dans son dos, qui servait d’appui, puis cette main glissa lentement dans le t-shirt de la jeune femme, caressant minutieusement sa peau douce de bébé, et il se détacha lentement de ses lèvres, uniquement pour dire :

« Tu te trouves enfin dans le Bungalow qui m’appartient depuis quelques années, depuis que je joue à Manchester en fait ! Je te montrerais l’autre bungalow que j’avais quand j’étais gosse avec ma famille ! »

En revanche, ça pour lui c’était important ! S’il la faisait rentrer dans sa vie, il fallait qu’elle connaisse son passé, son enfance, sa famille et qu’elle apprécie tout cela, où il serait capable de la jeter pour une seule erreur. Elle était la première des personnes qu’il connaissait en dehors du camping à pénétrer dans son antre, son bungalow, celui qu’il demandait à réserver des mois à l’avance, seulement pour lui, personne n’avait le droit de le prendre, il lui appartenait, c’était son propre chez lui de vacances, et Drew avait cette chance de connaitre cet endroit jusqu’ici réservé au jeune Aveiro.

« Même petit, il ferait l’affaire, mais il faut bien que tu te sentes à l’aise ! »

Un sourire, et puis il reprit ses baisers en descendant à présent dans le cou.

[Nul désolé!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty
MessageSujet: Re: A l'aiiiiide! [R. Mattie]   A l'aiiiiide! [R. Mattie] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'aiiiiide! [R. Mattie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Camping Le Paradise :: Emplacements :: Bungalows :: B4-
Sauter vers: